L’année avait pourtant bien commencé!

Retour sur l’année 2020: la première partie de notre rétrospective annuelle revient sur les mois de janvier à avril. Après un début d’année très positif pour la SSE avec l’inauguration de la Tour d’horizon et le non à l’initiative de l’Association suisse des locataires, la crise du coronavirus a mis la SSE et ses membres à rude épreuve à partir de mars.

 

L’année 2020 a débuté de façon très positive pour la SSE. Lors de l’inauguration du salon Swissbau le 14 janvier 2020, Gian-Luca Lardi, président central de la SSE, a coupé le ruban placé devant la Tour d’horizon, invitant ainsi la population à entamer le dialogue avec la SSE. Dans la perspective du 125e anniversaire de la SSE en 2022, cette tour mobile sera installée dans différents endroits à travers la Suisse. Une enquête menée cette année a donné l’occasion à toutes les personnes intéressées d’exprimer leur vision de la Suisse de demain. L’inauguration de la Tour d’horizon a été célébrée par un show spectaculaire qui a vu des danseuses et danseurs évoluer autour de la tour, attachés à des cordes. On peut donc dire que 2020 avait débuté sous les meilleurs auspices pour la SSE.

 

Non aux interventions étatiques sur le marché du logement

En février aussi, les nouvelles ont été bonnes pour la SSE. Le rejet de l’initiative «Davantage de logements abordables» de l’Association suisse des locataires a été salué par les entrepreneurs de la construction, car cette initiative avait donné de faux espoirs quant à une baisse généralisée du prix des loyers et se serait soldée par des interventions étatiques sur le marché du logement. Suite au rejet de l’initiative, le Fonds de roulement a pu être augmenté et 250 millions de francs ont ainsi été injectés dans la construction de logements d’utilité publique. Cette aide financière devrait permettre de construire 1600 logements d’utilité publique par an. Des processus d’octroi de permis de construire plus rapides et plus simples devraient permettre de construire davantage de logements abordables.

 

Soutien à l’économie

Et puis la Suisse a retenu son souffle, tout au moins un instant. Les mois de mars et avril ont été marqués par le coronavirus puis par le confinement décidé par le Conseil fédéral le 16 mars 2020. Un tel scénario semblait inconcevable – mais c’est bien ce qui s’est produit, sans que l’on puisse s’y préparer à l’avance. Dans ce contexte, les membres de la SSE ont fait un travail formidable. Quasiment du jour au lendemain, ils ont dû non seulement élaborer des concepts de protection, mais aussi mettre en œuvre les mesures d’hygiène sur les chantiers. Cet immense effort a été produit, ce qui a permis de maintenir les chantiers en activité dans la plupart des cantons. Grâce à leur engagement fort et courageux, les entrepreneurs ont amorti la récession causée par la crise du coronavirus. Les règles et prescriptions applicables en matière de COVID-19 évoluant parfois quotidiennement, de nombreux entrepreneurs ont demandé conseil à l’administration centrale de la SSE. Celle-ci a mis à jour en continu ses aide-mémoires sur le sujet et a ainsi pu aider les membres à s’y retrouver dans la jungle des mesures relatives au coronavirus. Cette offre a été très appréciée par les entreprises. La SSE a par ailleurs fait réaliser une vidéo que les entrepreneurs pouvaient envoyer sur le portable de leurs collaborateurs et qui contenait des informations sur les mesures d’hygiène et de protection accessibles à tous, y compris aux personnes ne maîtrisant pas la langue.

 

Vous découvrirez demain la rétrospective des mois d’avril à juin.

A propos de l'auteur

pic

Susanna Vanek

rédactrice «Journal Suisse des Entrepreneurs»

[email protected]

Partager l'article